Bonjour à tous,

 

Aujourd’hui nous avons décidé d’aborder un sujet qui nous (enquiquine) touche tous : le rangement. Avant d’avoir un enfant, notre maison était… idyllique. Propre. Nette. Bien rangée. Rien qui dépasse. On pouvait manger par terre.

Et puis… et puis un bébé est arrivé et le début de la fin avec. Dès tout petit, on a vu le changement. Les biberons qui laissent des traces, les vêtements qui s’empilent et puis petit à petit les jouets, ces fourbes objets, qui s’invitent insidieusement dans le salon. On ferme les yeux et pouf, comme par magie notre pièce de vie devient l’antre préférée des châteaux en briques, des doudous et autres créations artistiques plus ou moins discutables mais devant lesquelles on s’extasie tout de même.

Alors oui, le petit a une chambre et oui on lui dit de laisser ses jouets DANS SA CHAMBRE nom d’une pipe en bois mais voilà, cette petite personne aime à partager ses créations et son imagination avec nous, dans le salon.

Le problème est donc là. Bien là. Devant nous. Un peu partout. Un peu comme une épidémie (allons-y, surfons honteusement sur l’actualité pour cette image douteuse), elle est là, donc on fait avec et on lutte contre astucieusement.

La première solution est bien évidemment de demander à Junior de ranger (son bazar) ses œuvres.

Voilà.

Maintenant soyons transparents avec nous-mêmes, peu d’entre nous, adultes responsables, sommes fans de rangement. Habiter dans une maison propre et nette oui, ranger nous-même… heu… moins. Pourquoi en serait-il différent pour nos enfants ? Il faut donc jouer de finesse et trouver THE solution pour donner envie de ranger tout en faisant en sorte que les rangements s’intègrent dans notre décor. Parce oui, Pat’Patrouille et  Peppa Pig sont sympas, dans la chambre des enfants ils y sont très biens mais ils jurent quand même un tantinet dans notre pièce de vie. Je ne sais pas vous, mais une fois le petit couché, je n’ai pas très envie de profiter d’une soirée en amoureux à la bougie avec une famille de cochons qui me regarde de travers pendant que je sirote mon jus orange-pêche-abricot. Chacun ses goûts j’en convient mais là ce ne sont pas les miens, ma bienveillance et tout le toutim ont leurs (courtes) limites.

J’ai donc cherché et j’ai trouvé quelques solutions pratiques. J’ai tout d’abord trouvé une table basse blanche facile à nettoyer qui s’ouvre comme par magie et cache un superbe endroit pour y (fourrer tout un tas de boxon) positionner délicatement les joujoux préférés de mon adoré une fois qu’il est (en train de chanter comme un malade dans son lit) au pays des rêves. J’ai ensuite choisi des poufs de rangement gris qui passent partout. Je dis pouf de rangement mais je devrais dire pouf-rangement-table car pour tout vous dire, au petit déjeuner, mon pacha de fils s’installe dans son fauteuil club adoré pour bouquiner avant d’aller à l’école avec son plateau jus de fruits-tartine sur ledit pouf juste à côté de lui, à hauteur de main.

Et oui, le multifonction est mon meilleur ami dans ma petite maisonnée. J’ai donc continué le multifonction et ai opté pour un coffre à jouets qui fait assise. Et re-oui, vous pouvez le trouver sur la Centrale des Petits celui-là. Pas de pincement parce que le couvercle se tire, pas de couleur criarde parce que j’ai opté pour le tout blanc et un joli gain de place puisqu’une fois fermé il devient un petit banc bien utile. Et puis surtout, surtout, il se fond dans le décor sous l’escalier ! Quant à l’envie de ranger… et bien pour nos petits, quand on leur explique que l’on accepte leurs jouets mais qu’à une certaine heure ils doivent retourner dans leurs coffres / poufs de rangement rien qu’à eux, parfois ça passe et souvent... et bien on les range nous-même. Est-ce que ranger devient un plaisir ? Dans une vie commerciale antérieure je vous aurais fait tout un beau discours et dit que nos coffres pour enfants rendraient ce moment fabuleux / pédagogique / partagé, mais là, aujourd’hui je vous le dis : NON, mais on n’a pas le choix, alors autant se motiver en se disant qu’une fois tout rangé, on va retrouver un salon qui a vraiment repris un aspect que les plus de 3 ans apprécient !

 

Voilà pour le rangement, maintenant vous m’excuserez je dois aller tenter d’expliquer à un charmant très jeune homme que son robot voiture là il serait très heureux d’aller faire un tour dans son « coffre blanc garage »…….

 

Amélie, de la Centrale des Petits